Le Parisien a suivi le débat d’entre-deux-tours : « NKM n’avait pas l’air sûre d’elle »

3712617_11-0-4228579020_545x341

Crédit Le Parisien/Benoît Hasse

 

« PUBLIC CONQUIS D’AVANCE au café Solferino. C’est là, dans le VII e arrondissement, à deux pas du siège du PS, que Capucine Edou et Bernard Bourdeix, la tête de liste PS et son colistier écolo dans le fief de Rachida Dati, ont choisi de rassembler leurs militants pour suivre le débat. Dans la salle, l’audience est clairsemée. La faute à la visite du Président chinois qui a conduit au quasi-bouclage du quartier. Cependant, le public est très attentif. Il le restera jusqu’à la fin d’un débat qualifié de « désordonné » et d’ « un peu confus ».

« C’est la faute de NKM », s’empresse de préciser Jorge, l’un des membres du public. « Elle coupe sans cesse la parole d’Anne Hidalgo. Elle est clairement dans l’offensive. Mais sans clarté », insiste le militant. « NKM est très agressive. Mais elle ne répond pas aux questions concrètes », enchaîne Cécile, écharpe rose autour de cou et badge « Osez Capucine » à la boutonnière. « Sa seule tactique, c’est de porter le débat à l’échelle nationale, comme quand elle parle de Hollande. Heureusement, Hidalgo, qui a de l’expérience, n’est pas tombée dans le piège », conclut la militante, très satisfaite de la prestation de sa candidate.

Les thèmes s’enchaînent devant un public très concentré. Pas de huées quand NKM dénoncent les mensonges de sa contradictrice. A peine quelques timides applaudissements quand Anne Hidalgo lui répond très calmement, note ravie une militante les yeux rivés sur la télé. Quelques sujets provoquent cependant quelques rires narquois. Comme quand la candidate du PS, accusée par sa rivale UMP d’avoir fait progresser le diesel, lui répond : « Vous ne manquez pas d’air. « . Même hilarité quand NKM se dit opposée aux tours. « Ah oui, c’est vrai qu’il faut raser la tour Montparnasse » ironise un jeune homme. « NKM n’avait pas l’air sûre d’elle. Elle n’a donné aucun élément programmatique », résume Capucine Edou à l’adresse de ses troupes avant de les inviter à tracter dans le quartier.  »

L’article sur le site du Parisien

Canal + a suivi Capucine Edou en porte à porte

01560150-photo-logo-canal-plus

Les journalistes de la nouvelle édition de Canal + on suivi Capucine Edou en porte à porte.

Retrouvez le reportage ici. 13’20″

 

Journal de campagne sur France 3

FR3

Comme chaque dimanche, retrouvez l’intégralité de mon journal de campagne sur le site de France 3 Île-de-France.

Journal de campagne sur France 3, 4ème semaine

FR3

Chaque dimanche, France 3 Île-de-France publie mon journal de campagne. Cette semaine, je reviens en particulier sur la journée du 8 mars, journée internationale des droits des femmes.

Retrouvez ici l’intégralité de l’article.

Passez nous voir ! Nous nous tenons à votre disposition dans notre local au 12 rue Malar, 75007 Paris.