Notre projet pour le 7e

Macarons_CMJN-07

Je suis très honorée de vous présenter le projet que je veux porter, avec vous, pour la prochaine mandature (2014-2020) dans le 7e arrondissement, et qui s’inscrit pleinement dans le projet d’Anne Hidalgo pour Paris. Ma vision est celle d’un arrondissement à vivre pour tous, mais aussi d’un arrondissement innovant, ouvert sur Paris et sur le monde, qui valorise ses atouts avec générosité, optimisme et ambition. Ma méthode sera de m’appuyer constamment sur les forces vives du 7e, ses habitants, jeunes et moins jeunes, ses associations, ses commerçants et artisans, ses entreprises et institutions, et de faire vivre une démocratie collaborative réelle au quotidien.

Au cours de cette période, des perspectives importantes de changement se profilent dans notre arrondissement (déménagement du ministère de la défense, révision des règles d’urbanisme dans l’est du 7e) : c’est une opportunité exceptionnelle pour lui donner un nouveau souffle, en matière de logements, de commerces de proximité, d’équipements publics, mais aussi de développer des projets faisant pleinement entrer le 7e arrondissement dans la dynamique parisienne en matière environnementale, économique, culturelle.

Je veux être utile au 7e et à ses habitants, c’est mon ambition, et cela passera aussi par une liaison étroite avec Anne Hidalgo pour Paris. Forte de l’équipe compétente et vivant le 7e au quotidien qui m’entoure, vous pouvez compter sur mon énergie pour porter ce projet rassembleur et mettre le 7e en mouvement !

Lire le projet

Un 7e bienveillant, une ville solidaire

1558397_10152170108938449_973431436_n

Depuis 2001, Bertrand Delanoë et Anne Hidalgo ont agi face à toutes les vulnérabilités : 1,2 milliard d’Euros investis en direction des familles, création de 3000 places d’hébergement, création de 6 restaurants solidaires, … Toutefois, lorsqu’on sait que 17% des Parisiens vivent toujours en dessous du seuil de pauvreté, les politiques de solidarité devront être au cœur des priorités de la prochaine mandature.

Parfois fragiles, parfois isolés, les seniors de notre arrondissement sont avant tout une force bienveillante pour nos quartiers. A la mairie du 7e arrondissement, je souhaite agir pour valoriser le dynamisme des seniors et accompagner la perte d’autonomie face à l’isolement et la précarité. Pour ce faire, je multiplierai les rencontres avec le conseil des seniors que j’associerai dans une démarche intergénérationnelle aux représentants jeunes de l’arrondissement. De la même manière, je favoriserai la cohabitation intergénérationnelle permettant à des personnes âgées de louer une chambre de leur appartement devenu trop grand à des étudiants qui pourront se loger à moindres coûts. A ce titre, l’immeuble municipal quai des Célestins abritant désormais une maison des générations doit servir d’exemple : une résidence de jeunes travailleurs et une résidence pour personnes âgées sur le même lieu. Parce que la crise du logement touche particulièrement nos aînés, les dispositifs existants d’aide à la mutation vers le parc locatif social ainsi que de subvention des travaux seront également renforcés. Afin de prévenir la dépendance et maintenir le lien social, une installation sportive accessible aux séniors sera crée sous la forme d’un parcours santé reliant les berges de Seine aux Invalides.

Avec Anne Hidalgo, la lutte pour l’inclusion sociale des enfants devra être l’une des priorités de notre action sociale. 22% des enfants parisiens sont en effet touchés par la pauvreté. C’est pourquoi, afin de garantir un égal accès aux droits et aux services collectifs, un plan d’action réunissant tous les adjoints concernés (logement, santé, petite enfance, famille,…) ainsi que des acteurs locaux et nationaux sera mis en place. Dans le 7e arrondissement, je veillerai à ce que 10% des places en crèches collectives soient réservées aux familles monoparentales ainsi qu’aux familles travaillant à horaires décalées. De même, je proposerai un espace de rencontre entre enseignants, parents d’élèves de maternelle et de primaire et les associations de quartiers dans l’objectif de développer de nouvelles pratiques de soutien à la parentalité.

Enfin, je favoriserai l’arrivée d’épiceries sociales et solidaires permettant aux familles de trouver des fournitures scolaires ainsi que des produits alimentaires à prix inférieurs.

Paris ne peut accepter que certains de ses habitants soient laissés dans la rue sans solutions. A partir d’aujourd’hui, nous devons penser des solutions de prise en charge à l’échelle du Grand Paris ; ce sera le sens de la refondation du Samu social à l’échelle de la métropole. De même, un nouveau pacte de solidarité donnant plus de place au secteur associatif sera développé afin de mettre l’accent sur la réinsertion sociale durable. D’ici 2020, Anne Hidalgo s’engage à ce que la ville puisse être en capacité de proposer un moyen d’hébergement à chacun.

Enfin, nous devons mener des politiques volontaristes en faveur de l’égalité réelle des personnes à mobilité réduite. Notre Ville ne peut laisser le handicap constituer une rupture du lien social que cela soit dans le milieu professionnel, l’accès aux services et dans la vie locale et culturelle. D’ici 2020, Anne Hidalgo souhaite que 40 % des logements sociaux soient rendus accessibles aux handicapés. De même, le lancement de l’agenda 22 permettra d’associer un volet handicap de façon transversale, au sein de l’ensemble des politiques publiques. Un label « emploi et handicap » sera instauré afin de lutter plus efficacement contre l’exclusion par l’insertion professionnelle. Les travaux d’accessibilité des équipements seront poursuivis dans les services publics et encouragés chez les commerçants par le biais de l’augmentation du nombre d’ambassadeurs du service civique.

Les dimanche 23 et 30 mars, ne laissez personne décider à votre place et votez pour un Paris qui ose la solidarité avec Anne Hidalgo. 

 

 

 

Démocratie collaborative et citoyenneté : dans le 7e aussi « les citoyens doivent se mêler de tout »

J’ai organisé cette semaine une table ronde avec les associations de l’arrondissement, pour échanger avec Hamou Bouakkaz, Adjoint au Maire de Paris en charge de la Vie Associative et de la Démocratie Locale, et moi-même. L’objectif est d’initier une démarche collaborative avec les associations et avec les citoyens de l’arrondissement, dans un dialogue permanent comme ce que nous avons construit tout au long de cette campagne. Car, tout comme Anne Hidalgo a lancé sa campagne pour un Paris du « faire-ensemble », je souhaite aussi que dans le 7e arrondissement « les citoyens se mêlent de tout ».

En 2001, avec la création par Anne Hidalgo et Bertrand Delanoë des conseils de quartiers, un pas a été franchi pour l’amélioration de la représentation des Parisiens.  Sur la prochaine mandature, le rôle de cette instance sera renforcé avec des nouvelles missions de propreté et de tranquillité publique. Ainsi que je l’ai déjà indiqué, je souhaite également que les jeunesparticipent pleinement de la vie locale avec leurs associations et leurs représentants que je réunirai régulièrement, de même que les seniors qui ont aussi beaucoup à apporter pour de nouvelles initiatives, comme la culture à domicile ou les activités intergénérationnelles. Par ailleurs, le lancement d’un Conseil consultatif des étrangers que je souhaite mettre en place dans notre arrondissement, qui bénéficie de la présence de nombreux résidents internationaux, permettra à tous les habitants d’être représentés et de participer à la vie locale.
Notre arrondissement a la chance de compter sur des citoyens engagés dans la vie sociale, à travers de multiples associations mais qui restent souvent isolées. La maison des associations compte en effet plus de 250 associations. C’est pourquoi j’instaurerai une conférence des associations qui fera collaborer tous les acteurs des organismes à but non lucratif avec le conseil d’arrondissement. Avec celles que nous avons rencontrées, nous avons convenu d’organiser des groupes de travail sur des sujets qui les intéressent et sur lesquels croiser les regards peut être utile.
Grâce à de nombreuses rencontres notamment avec les commerçants et les habitants en porte-à-porte et en stand-up, mon projet pour le 7e arrondissement s’est construit avec vous. C’est de cette façon que je souhaite exercer mon mandat et toujours aller au-devant de vous, à votre rencontre, dans tous les quartiers de l’arrondissement. Je serai votre maire dans la proximité, accessible, à l’écoute et à la recherche de solutions, élaborées ensemble. Attachée à la transparence, je présenterai plusieurs fois par an des comptes rendus intermédiaires de mandat. De même, avec Anne Hidalgo, les citoyens décideront des 5% du budget d’investissement de la ville par un vote en ligne ou en mairie.
Par son histoire, Paris a le devoir d’oser des moyens innovants de démocratie et d’appropriation citoyenne de la chose publique. À l’échelle de la Ville, nous aménagerons une « agora citoyenne », un espace de plein air destiné au débat public et dans lequel certains conseils de Paris pourront se dérouler. Enfin, je veillerai à ce que notre arrondissement accueille des espaces de dialogue et d’échange comme cela se fait au Royaume Uni, qui donneront la possibilité à tous de partager leurs idées.
Le 7e doit enfin s’ouvrir et encourager les échanges et la participation citoyenne aux décisions  d’intérêt général, plutôt que l’entre soi qui gouverne aujourd’hui  notre arrondissement. Cela passe bien évidemment en tout premier lieu par le vote le 23 mars.

L’égalité femmes-hommes, à Paris et dans le 7e aussi

Crédit : Ludovic Piron

Crédit : Ludovic Piron

L’engagement pour l’égalité est un combat que je mène depuis des années. Un peu plus d’un mois après le vote de loi égalité femmes-hommes qui sécurise le droit à l’IVG, améliore les mesures de protection des femmes victimes de violences, combat les stéréotypes sexistes et favorise le partage du congé parental, la parité et l’égalité professionnelle, nous pouvons aussi, à Paris et dans le 7e, mener des actions volontaristes.  Nous avons sur le sujet une vision très éloignée de la maire sortante du 7e, qui avait par exemple publié en 2010 un journal du 7e le 8 mars, à l’image d’un magazine féminin, plein de stéréotypes et qui avait beaucoup choqué dans l’arrondissement.

Pour ma part, à l’occasion de la journée des droits des femmes le 8 mars, je veux rappeler avec force les engagements que nous prenons avec Anne Hidalgo pour contribuer à l’égalité réelle.

La protection des femmes victimes de violences sera une priorité. Depuis 2001, Bertrand Delanoë et Anne Hidalgo ont multiplié les centres d’accueil de femmes victimes de violence. Lors de la prochaine mandature, la création d’un observatoire de ces violences permettra de renforcer la lutte contre ces agressions avec la mise en place d’un système de communication et d’alerte innovant. De même, des formations spécifiques seront proposées aux professionnels concernés (policiers, gendarmes, travailleurs sociaux, médecins, magistrats, …).

L’égalité professionnelle sera promue, surtout lorsque l’on sait que les écarts de salaires entres les femmes et hommes demeurent de 27% aujourd’hui en France. Avec Anne Hidalgo, la Ville introduira une clause pour l’égalité professionnelle dans ses marchés publics et le plan d’action pour l’égalité professionnelle à la Mairie sera élargi avec notamment un volet dédié à la valorisation des métiers à dominante féminine. La mairie du 7e arrondissement sera également exemplaire en la matière. Afin de lutter contre les inégalités qui se créent en amont, dès les choix d’orientation, un « Prix de l’apprentissage féminin » sera instauré en partenariat avec le Rectorat.

Parce qu’aucune femme ni aucune jeune fille ne doit se trouver sans réponse, je m’engage à ouvrir une maison de santé de secteur 1 dans le 7e arrondissement. La Ville développera également « un pass contraception » en partenariat avec la région. Enfin, je serai attentive à la gratuité d’accès de la pilule du lendemain pour les mineures en faisant campagne auprès des pharmaciens.

Avec Anne Hidalgo, Paris fera le choix de l’égalité.

Passez nous voir ! Nous nous tenons à votre disposition dans notre local au 12 rue Malar, 75007 Paris.